Le révélateur de votre créativité

Alimentation après 50 ans

50 ans : âge pivot Bien qu’il soit fortement conseillé de continuer à pratiquer une activité sportive à 50 ans, l’alimentation devient un facteur clé pour rester en bonne santé et en pleine forme ! Il devient particulièrement important de veiller à garder un poids constant à cet âge-là. Effectivement, la perte de poids devient plus difficile passé le cap […]

fruits rouges

50 ans : âge pivot

Bien qu’il soit fortement conseillé de continuer à pratiquer une activité sportive à 50 ans, l’alimentation devient un facteur clé pour rester en bonne santé et en pleine forme ! Il devient particulièrement important de veiller à garder un poids constant à cet âge-là. Effectivement, la perte de poids devient plus difficile passé le cap de la cinquantaine, et ce pour plusieurs raisons.

  • Ralentissement du métabolisme : dès la vingtaine, notre métabolisme ralentit petit à légumes tomates pimentspetit. Cela veut dire que notre corps brûle moins de calories. Ce phénomène biologique prend de plus en plus d’ampleur au fur et à mesure des années, rendant la perte de poids souvent difficile une fois arrivé à 50 ans.
  • Bouleversements hormonaux : cela touche plus particulièrement les femmes, puisque c’est souvent dans cette tranche d’âge que survient la ménopause. Ce phénomène physiologique n’a pas seulement des conséquences sur la fertilité, mais provoque des changements sur l’organisme en général. La ménopause mène à l’arrêt de la production d’œstrogène, qui est centrale à la fertilité, mais également à la santé cardiovasculaire et au métabolisme.

Ces deux facteurs s’allient donc pour favoriser le stockage de graisses et rendre difficile la perte de poids. Il existe toutefois des solutions pour contrer ce destin et, grâce à l’alimentation, redevenir maître de son corps !

Des habitudes à prendre

huile olive tomatesUne bonne alimentation est non seulement efficace contre la prise de poids, mais elle aide également à diminuer les risques de maux gastro-intestinaux, de fatigue ou de douleurs vertébrales. Elle permet, de plus, de renforcer la minéralisation osseuse, et donc de réduire les risques de fracture.

Il est important de manger de manière régulière : le corps a de plus en plus besoin d’adopter des habitudes régulières. Il sera donc conseillé de prendre trois repas par jour, voire quatre (avec une collation). Le fait de manger à des heures fixes permet de faciliter le transit intestinal, et il facilite le stockage de ressources nécessaires au corps pour fonctionner. L’estomac libère de l’acide gastrique pour digérer, et, si le corps est habitué à en recevoir à des heures précises, la production de ce suc se fera d’autant plus en harmonie avec l’ingestion de nourriture.

Il est également fortement conseillé de manger de tout, sans se restreindre abusivement. Il est extrêmement important d’intégrer dans son alimentation des produits variés pour avoir des apports en vitamines, en protéines, et tout ce dont le corps a besoin pour être au summum de ses capacités. Exclure une catégorie d’aliments peut donc entraîner des carences, et votre corps vous fera sentir qu’il lui manque quelque chose. Cela nous amène au deuxième point : si vous vous restreignez et que vous corps tente de vous faire savoir que ça ne lui est pas bénéfique, vous risquez fortement de vous tourner vers des denrées néfastes pour votre santé (fritures, mauvaises graisses, etc.).

Enfin, faites de votre temps de repas un rituel, un moment de détente et de dégustation. Fini donc les repas mangés debout à la va-vite ! Prenez le temps de bien manger, de mastiquer lentement, de bien sentir les saveurs de votre plat… Si possible, arrangez une jolie table avec une belle présentation, votre corps vous en sera reconnaissant. N’oubliez pas que nous mangeons aussi avec les yeux !

salade fruitsQuels aliments privilégier ?

Comme dit ci-dessus, il faut manger de tout ! Cependant il y a certaines ressources que le corps absorbe avec plus de difficulté passé les 50 ans, et favoriser certains aliments permet de drastiquement diminuer les divers risques qui sont plus accrus avec l’âge.

L’un des risques qui survient après la ménopause est l’ostéoporose, une maladie osseuse qui provoque une diminution de la densité de l’os. Résultat, les os sont fragilisés, et les fractures deviennent plus fréquentes. Pour contrer cela, il est nécessaire de consommer des aliments riches en vitamine D. On la retrouve dans les huiles de poisson, dans les poissons gras (saumon, thon, maquereau ou hareng), ainsi que dans les œufs et les produits laitiers. N’oubliez pas de prendre le soleil, tout en vous protégeant, le rayonnement solaire étant une bonne source de vitamine D !

La vitamine B12 est également très importante pour votre organisme, tout particulièrement pour petit déjeune biscottesvotre cerveau, dans la synthèse de votre ADN et pour la production de globules rouges. Le déficit en B12 est particulièrement fâcheux pour les personnes âgées, puisqu’il peut provoquer des troubles de mémoire, une fatigue chronique et une faiblesse musculaire. Privilégiez les viandes (notamment les abats), les œufs et les fromages, ainsi que les poissons et les fruits de mer.

Il est important de maintenir un bon apport de lipides dans votre organisme. Ces derniers sont des constituants des membranes cellulaires et des cellules du système nerveux, et jouent également un rôle dans l’élasticité de la peau. De plus, ils transportent les vitamines liposolubles dans le corps, et permettent la synthèse de certaines hormones. Ces acides gras sont présents dans les « bonnes graisses », que vous retrouverez dans les huiles (d’olive, de noix, de noisette, de tournesol), dans l’avocat, plusieurs poissons (la sardine et le maquereau), les amandes, le beurre de cacahuète ou les graines de lin.

Soigner son alimentation, avec les conseils ci-dessus, en prenant soin de manger des fruits et légumes frais et en s’hydratant tout au long de la journée vous permettront de rester en bonne santé et de garder la forme !

Nos actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales de vente et notre politique de confidentialité et cookies. En savoir plus

Inscription à la newsletter des Editions de la rose

Je souhaite recevoir la newsletter qui comprend :

les actualités des Editions de la Rose
les nouveautés
les offres promotionnelles du mois
En m'inscrivant à la newsletter, je donne mon consentement pour que les Editions de la Rose puissent me contacter par mail et j’adhère à la politique de confidentialité.

Fermer