Le révélateur de votre créativité

La pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori propose une autre approche de l’éducation, à l’école comme à la maison. Basée sur l’autonomie et le respect du rythme de l’enfant, elle peut présenter une alternative intéressante que nous vous invitons à découvrir.

Cette approche éducative a été conçue par Maria Montessori, première femme médecin italienne, puis pédagogue, à l’aube du XXe siècle. Après avoir développé sa méthode auprès d’enfants en difficultés, elle l’a élargie pour l’adapter à tous les enfants : adapter l’école aux enfants plutôt que d’obliger ceux-ci à s’adapter à l’école, c’est précisément son but. Son approche de l’éducation est globale et elle la considère autant comme un moyen d’acquérir des compétences que comme une préparation à la vie, avec le développement social et l’épanouissement que cela implique. 

blocs jeu enfantMaria Montessori a mis en avant l’existence chez l’enfant de périodes sensibles, durant lesquelles il est plus apte à recevoir tel ou tel enseignement. Ces périodes varient pour un même enfant et encore davantage d’un enfant à l’autre. Elle a donc créé des classes ou niveaux bien plus larges que ceux existant traditionnellement, afin de permettre à chaque enfant d’évoluer à son rythme dans sa catégorie d’âge. Ainsi les écoles Montessori proposeront essentiellement 3 tranches d’âge : 3-6 ans, 6-9 ans et 9-11 ans. Cette répartition, non reconnue par l’Etat, explique notamment que l’immense majorité des écoles Montessori soient des écoles privées.

Un des grands principes de la pédagogie Montessori est donc de permettre à l’enfant d’évoluer en fonction de ses périodes sensibles et pour cela de favoriser l’autonomie et l’autodiscipline. On accorde à l’enfant une grande liberté dans son apprentissage, notamment à travers la prise d’initiatives, afin qu’il apprenne à s’autogérer. Ainsi, si l’enfant a un plan d’apprentissage, lorsqu’il arrive le matin à l’école c’est lui qui choisit les outils avec lesquels il veut travailler et le temps qu’il va y consacrer. Il est également libre de se déplacer dans la classe à sa convenance et de faire appel ou non à l’éducateur. Une telle liberté accordée à des enfants très jeunes pourrait laisser craindre un beau capharnaüm, mais le principe est de responsabiliser les élèves : la liberté s’accompagne donc de règles, comme respecter un certain niveau sonore, remettre le matériel à sa place lorsque l’on a terminé de l’utiliser, ranger sa chaise, etc. 

L’attitude de l’éducateur sera conforme à cette volonté de laisser l’enfant travailler seul autant que possible. Après une première démonstration visant à fournir à l’élève les explications nécessaires, on laissera celui-ci évoluer en autonomie et on l’encouragera notamment à vérifier lui-même ses résultats et, le cas échéant, à s’autocorriger pour pou-voir progresser. Dans la pédagogie Montessori, l’éducateur doit savoir se mettre en re-trait pour laisser à l’enfant l’espace nécessaire à son évolution tout en restant disponible si celui-ci en fait la demande. Il évitera également tout type de jugement et préfèrera encourager et stimuler l’enfant. Dans cette optique, en cas de nécessité de recadrage, il préfèrera agir sur l’environnement de l’enfant plutôt que directement sur celui-ci, par exemple en parlant lui-même moins fort plutôt qu’en ordonnant à l’enfant de baisser la voix. Enfin l’approche sera essentiellement individuelle et les enseignements collectifs limités.

L’autre particularité de la pédagogie Montessori est le développement par Maria Montessori de tout un matériel particulier, basé sur l’idée que les enfants apprennentlettres alphabet à l’aide de leurs cinq sens et que les apprentissages doivent passer par du concret avant que l’on puisse aborder les concepts, puis l’abstraction. La manipulation sensorielle et l’apprentissage par l’expérience sont donc au cœur de cette démarche éducative avec des objets conçus tout spécialement pour favoriser certains types d’enseignements (par exemple des abécédaires à toucher, des puzzles, des billes pour compter, etc.). 

Quid du programme de l’Education Nationale ? Les écoles Montessori affirment qu’elles le couvrent largement et que leurs élèves n’ont aucun problème pour rejoindre ensuite des établissements d’enseignement plus traditionnel. En effet, il existe très peu de col-lèges et lycées d’inspiration montessorienne et la plupart de ces élèves doivent réintégrer le système classique après l’école primaire. Cependant, en dépit d’un temps d’adaptation nécessaire au changement de méthode, il semblerait qu’il soit plus facile pour les enfants de passer de la pédagogie Montessori au système traditionnel plutôt que l’inverse. A noter par ailleurs : parmi les écoles Montessori certaines proposent des classes bilingues qui permettent aux enfants d’aborder une langue étrangère (le plus souvent l’anglais) dès leur plus jeune âge. 

A l’heure actuelle les écoles Montessori sont pour l’immense majorité des écoles privées et une scolarisation d’un an représente un coût de plusieurs milliers d’euros, ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. En outre le terme Montessori n’est pas protégé et, même si des certifications rigoureuses sont en train de se mettre en place, il convient de vérifier la qualité de l’enseignement dispensé dans l’école que l’on a choisie, par exemple en se renseignant sur le parcours des éducateurs ou même en assistant à une journée de classe. Cela implique que l’on ait soi-même quelques connaissances sur ce qu’est la pédagogie Montessori et sur ce que devrait être sa mise en application. Ce n’est donc pas un sujet à aborder à la légère. 

Pour ceux qui s’intéressent à cette approche éducative sans forcément avoir de gros moyens et en attendant la démocratisation des écoles Montessori, il est tout à fait possible d’appliquer certains de ces principes à la maison. En effet la pédagogie Montessori repose avant tout sur une philosophie de l’éducation que chaque parent peut s’approprier et dont il peut faire bénéficier ses enfants, tant dans les moments de jeux que d’éducation proprement dite. Outre les nombreux livres qui existent et qui permettent de creuser le sujet, il est également possible de se procurer du matériel éducatif conçu pour permettre ces manipulations sensorielles chères à Maria Montessori. Un excellent moyen de se faire sa propre opinion sur une approche qui se veut avant tout respectueuse de l’enfant et de ses besoins.

Nos actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales de vente et notre politique de confidentialité et cookies. En savoir plus

Inscription à la newsletter des Editions de la rose

Je souhaite recevoir la newsletter qui comprend :

les actualités des Editions de la Rose
les nouveautés
les offres promotionnelles du mois
En m'inscrivant à la newsletter, je donne mon consentement pour que les Editions de la Rose puissent me contacter par mail et j’adhère à la politique de confidentialité.

Fermer