Le révélateur de votre créativité

L’heure du bain

Le bain fait partie à la fois des soins indispensables à Bébé et des moments privilégiés que l’on aime passer avec lui. Pour que tout se passe au mieux, voici quelques infos et conseils. Un bain tous les jours ? Si beaucoup de parents sont tentés de donner tous les jours un bain à leur […]

soins bain bebe conseils

Le bain fait partie à la fois des soins indispensables à Bébé et des moments privilégiés que l’on aime passer avec lui. Pour que tout se passe au mieux, voici quelques infos et conseils.

Un bain tous les jours ?

conseils bain bebe - editions de la rose

Si beaucoup de parents sont tentés de donner tous les jours un bain à leur bébé, dans les faits, chez les tout-petits qui ne se salissent que très peu, un bain tous les deux à trois jours est largement suffisant. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas faire une toilette quotidienne, soigneuse et exhaustive, mais le bain n’est pas nécessaire et peut même finir par être néfaste pour la peau fragile des tout-petits. En cause le fait de « tremper » trop longtemps, la dureté de l’eau (limitez les bains si votre eau est très calcaire, car celui-ci assèche la peau) ou encore l’éventuel usage de produits inappropriés. Dans tous les cas pensez à toujours bien hydrater la peau de votre bout de chou après la toilette.

Simple et rapide

Si une fois grands nous aimons nous prélasser dans un bain brûlant, ce n’est pas l’idéal pour les tout-petits. Ainsi la température de l’eau doit avoisiner les 37 °C (pas plus) et celle de la salle de bain environ 22 °C. Une petite baignoire adaptée où Bébé touchera le fond et les bords lui conviendra également mieux, un espace limité étant plus sécurisant pour lui… et plus pratique pour vous ! Le plus simple est de le savonner hors de l’eau avec un soin spécifique le plus doux possible, puis de le plonger dans le bain en faisant bien attention de garder un bras sous sa nuque pour le soutenir et en ne le laissant jamais sans surveillance, même lorsqu’il tient assis tout seul. Quelques minutes de trempette suffisent amplement, le temps de le rincer et de le laisser s’ébattre un peu. Pour préserver la peau, on conseille de ne pas dépasser les dix minutes.

Et le shampoing ?

La production de sébum n’est pas encore tout à fait bien régulée chez les bébés et cela explique que leurs cheveux puissent avoir tendance à se salir assez vite, sans même mentionner les fameuses croûtes de lait. Si vous les lavez tous les jours, pensez à bien utiliser un produit doux, destiné spécialement aux tout-petits, n’abusez pas sur la quantité utilisée et rincez soigneusement. Si le shampooing est réalisé au cours du bain, faites-le en dernier afin d’éviter que Bébé ne reste à tremper dans une eau trop savonneuse.

Quand éviter le bain

Il y a des circonstances dans lesquelles il vaut mieux éviter de donner un bain à votre Bébé et préférer une toilette au gant. C’est notamment le cas lorsque votre bout de chou a de la fièvre. Les « chocs thermiques » du déshabillage, du passage dans l’eau et du séchage pourraient faire empirer le phénomène et il vaut mieux attendre que la fièvre retombe pour donner le bain. Par ailleurs, comme chez l’adulte, le bain est à éviter en cas d’affections de la peau : varicelle, eczéma, peau atopique… Dans ces cas le bain risque de renforcer la maladie et il vaut mieux privilégier une toilette sans « trempage ». En revanche, en cas de vaccin ou de simple otite, rien n’empêche de donner le bain à Bébé. Attention toutefois aux cas plus graves d’otite à tympan ouvert où la moindre goutte d’eau pourrait provoquer une surdité !

Et si Bébé n’aime pas le bain ?

C’est très rare, la plupart des enfants appréciant beaucoup l’eau après y avoir passé près de neuf mois, mais il arrive que certains bébés manifestent une véritable détresse ou un véritable refus face à la perspective de prendre un bain. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela : le fait qu’ils soient frileux, qu’ils se sentent vulnérables ainsi dénudés, qu’ils aient vécu un petit « traumatisme » (il suffit parfois d’un peu de savon dans les yeux pour que Bébé associe le bain à quelque chose de désagréable) ou tout simplement qu’ils soient dans l’opposition. Vous pouvez alors essayer de rassurer l’enfant en lui parlant, en lui expliquant ce que vous faîtes, voire, selon son âge, en le faisant participer. Il suffit parfois également de changer le moment du bain : ainsi, si les choses se passent mal lorsque vous donnez le bain à Bébé le soir, pourquoi ne pas essayer de le faire le matin ? Votre bout de chou est peut-être tout simplement trop fatigué de sa journée pour être disponible en soirée. Le bain enveloppé peut constituer une solution pour les enfants angoissés : Bébé est alors enveloppé dans un lange avant d’être plongé dans l’eau, ce qui lui permet de se sentir bien maintenu. Dans tous les cas,mieux vaut éviter de trop insister si votre enfant pleure systématiquement. Préférez dans ce cas une toilette toute simple et essayer de l’habituer à l’eau par de petites expériences, avant de lui reproposer le bain de temps en temps. 

Un bain tous ensemble ?

Prendre un bain avec son enfant peut être un moment très agréable, où l’on explore tous les plaisirs du peau contre peau et tous les jeux à partager. Pour les tout-petits, il faudra toutefois garder à l’esprit qu’ils ne doivent pas rester dans l’eau trop longtemps et quils peuvent vite attraper froid. Mais jusqu’à quel âge peut-on partager ce moment d’intimité ? La réponse est variable, en fonction des enfants… et des parents. C’est vers trois ans environ que les enfants vont commencer à développer une certaine curiosité pour leur corps, leur appareil génital et celui des autres, et puis vers cinq ou six ans la notion de pudeur va commencer à s’installer chez eux. Face aux questions inévitables ou à certains gestes inappropriés, il s’agit de poser en douceur les limites de ce qui est acceptable ou non et surtout de repérer la gêne qui pourrait s’installer d’un côté ou de l’autre. Dès que cette gêne apparaît et que la nudité perd de son naturel, que ce soit pour le parent ou pour l’enfant, mieux vaut mettre progressivement fin à ce rituel et rendre à chacun son intimité. La même chose est valable entre frères et sœurs où il pourra arriver un moment où le regard de l’autre deviendra gênant pour l’enfant. Dans ce cas mieux vaut les faire se laver séparément afin que la toilette reste un moment de plaisir.

Découvrir cet article dans le magazine Ideal Layette N° 177.

Nos actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales de vente et notre politique de confidentialité et cookies. En savoir plus

Inscription à la newsletter des Editions de la rose

Je souhaite recevoir la newsletter qui comprend :

les actualités des Editions de la Rose
les nouveautés
les offres promotionnelles du mois
En m'inscrivant à la newsletter, je donne mon consentement pour que les Editions de la Rose puissent me contacter par mail et j’adhère à la politique de confidentialité.

Fermer